lundi 31 décembre 2012

Manado, une chouette destination plongée!

Nous voilà reparti...
Nos dernières vacances hors de Singapour, c'était cet été en France (article ici)... et nos dernières plongées c'était à Pulau Dayang en avril (article ici)....

La sérénité marine nous manquait...



Difficile de rester à Singapour à Noël, et comme c'est les "dernières" vacances sereines d'Arnaud avant un long tunnel de 8 mois, nous voulions un peu en profiter...

En résumé, c'était des vacances extras, des comme on les aime, repos, loin du quotidien, et pleine de poissons!
Sur terre, nous avons visité le village un soir, et on a terminé la visite suivi par plein de villageois qui nous questionnaient avec bonne humeur, les gamins jouant avec des feux d'artifices maison (un bambou avec une bouteille d'essence au bout): des sourires, de la joie, de la simplicité, c'est ça l'Indonésie... 

L'année dernière, nous étions parti avec mon père, Sophie, Nicolas et Sylvain en Thaïlande, via Langkawi (une alternative sympathique et moins chère en cette saison que de passer par Phuket)
La Thaïlande, c'est la destination de noël par excellence: temps magnifique, paysages somptueux, gastronomie agréable...  (article ici) Bref, tout le monde va par là à Noël (ou rentre en Europe). Quelques-uns choisissent l'Australie et la Nouvelle-Zélande, excellent choix, car ils sont en été.

Cette fois-ci, nous avons suivi le conseil d'un collègue plongeur d'Arnaud et nous sommes parti pour Manado.  Manado c'est en Indonésie et plus exactement sur l'île de Sulawesi (partie nord), je vous invite à aller faire un tour sur google map ici pour mieux situer!

Manado est desservi par Silkair, la branche locale de Singapore Airlines (ce qui est nettement mieux que les compagnies indonésiennes, qui sont d'ailleurs toutes sur la liste noire des compagnies aériennes pour l'Europe). Un vol parfait, qui part à l'aller à 9h du matin de Singapour (arrivée vers 12h) et au retour, départ de Manado vers 14h pour une arrivée vers 17h. Prix du vol relativement raisonnable (environ 470$ par personne, taxe d'aéroport incluses, 380$ pour les enfants).

Attention, ça reste l'Indonésie, donc tout est bon pour faire racker le touriste: 25USD par personne (y compris les bébés) pour le visa à l'entrée; 100 000 Rp (13$) en quittant l'aéroport comme taxe de passager. Je vous conseille de les avoir en liquide dans la monnaie indiquée (USD à l'arrivée et Roupies indonésiennes au départ), car sinon on vous fera encore plus mal en appliquant un taux de change original suivant l'humeur du douanier...

En arrivant, évitez les porteurs (un polo rose/violet) avec un chariot à bagages qui évidemment attendent avec frénésie que vous leur confiez vos bagages pour vous estorquer un petit bonus... Evitez donc de prendre un chariot, ils leur sont réservés... Vos bagages peuvent avoir été balancé sans grande précaution sur le tapis, donc si vous ne voyez rien venir, regardez si des bagages ne sont pas coincés à l'arrivée du tapis ... Sinon, c'est qu'un porteur a déjà commencé à les prendre... Bref, ça ne nous étonne plus, c'est l'Indonésie :)... Mais c'est aussi ce qui fait tout son charme!

Si vous avez pris un hôtel avant d'arriver, je vous recommande de demander qu'ils se chargent de votre transfert aéroport-Hôtel (ça vous évitera de négocier avec un chauffeur de taxi ou un chauffeur douteux), et confirmez bien la veille que le chauffeur est bien prévenu de votre arrivée et qu'il vous attendra à l'aéroport...

A part ça, l'arrivée en Indonésie, c'est comme pour Bali, ça nous fait le même effet.... Pour les vacances c'est extra: ralentissez le rythme à fond, les deux pieds sur le frein, c'est le rythme indonésien... On est surtout pas pressé et on sourit tout le temps! 

Sacha a bien compris le rythme indonésien!


Le chauffeur de l'hôtel nous attendait comme prévu, et la demi-heure qui nous permet de rejoindre l'hôtel nous emmène ailleurs.... 50 ans en arrière dans une campagne ensoleillée... Les vaches broutent au bord du chemin, un chariot tiré par des boeufs s'affaire, on croise un bus local qui ressemble plus à une roulotte ouverte par l'arrière, un papa s'enfonce dans la jungle avec son fils (un retour d'école original), un monsieur s'abrite sous une feuille de bananier en guise de parapluie, le bord de la route est jonché de "stations essence" indonésienne (comprendre un petit abri avec des bouteilles en verre d'un litre rempli d'essence, 6000 rp le litre - environ 0,50 euro - ), les maisons sont de brics et de brocs mais on devine un jardin fait avec soin, ou une fée du logis qui a passé le balais sur le sol de terre battue, des enfants tirent des petites voitures qu'ils ont bricolés avec quelques morceaux de bois...

Le charme de l'Indonésie c'est ça: un rythme lent de vie, un sourire aux lèvres, et la saveur de la vie simple....

L'hôtel, Le Grand Luxey, est situé face au volcan de Bunaken, qui est le lieu où se passeront la majorité de nos plongées. L'hôtel est en rénovation, il se situe déjà pour nous, comme le meilleur hôtel qu'on ait eu pour plonger (en général c'est très très roots), et la rénovation va en faire un resort de luxe dans un an... Le centre de plongée allié à l'hôtel, est géré par une hollandaise adorable. Centre de plongée 5 étoiles, tenu par une main de maître, c'est clairement le plus fiable qu'on est vu... Super rassurant (même si les autres nétaient pas non plus inquiétants). 
Côté hôtel, nous avons deux chambres connectées: une pour les enfants, une pour nous. Elles sont spacieuses, sans baignoire (et surtout eau chaude très aléatoire), climatisée, avec mini-bar et bouilloire électrique. "Normal +" pour notre norme d'occidental. Rien de charmant, mais ça marche...
On a repéré quelques "villas" dont une avec piscine privée, si on doit revenir, on se renseignera, ça peut valoir le coup. Pour ceux qui ont des enfants ados, ou qui veulent y aller sans enfants, l'hôtel est allié avec la maison d'hôtes "4 Fish" et ça paraît très chouette (si vous avez des petits enfants, je vous le déconseille la terrasse semble archi pas sécurisée!)
(Info ici)

Côté plongée.... Mama mia.... c'est juste extraordinaire! Indescriptible. Même sous la pluie, la visibilité est époustouflante, des murs entiers de corail, vertigineux, on ne voit pas le fond.... Le grand bleu, le vrai.... Un bébé requin-baleine est né, on a pas eu la chance de le voir, mais d'autres plongeurs ont même joué avec lui, des tortues garanties presque à chaque plongée (même en snorkelling on en a vu deux), pour les snorkellers, des récifs de coraux exceptionnels à perte de vue, bref.... Manado est devenu notre meilleur souvenir de plongée (en n°2 Pulau Dayang, n°3 Ko Kradang - et n°4 Tioman, les 4 spots que nous avons eu la chance de découvrir). L'avantage de Manado, c'est aussi que c'est "peu" connu, ce n'est pas la foule de Tioman, ni celle de la Thaïlande, c'est un public averti, et plutôt asiatique.... beaucoup de hollandais aussi, mais ce n'est pas vraiment étonnant  car l'Indonésie était une colonie hollandaise...
Un inconvénient, le lendemain d'une tempête, la mer était jonchée de déchets.... Comme beaucoup de pays en développement en Asie, la gestion des déchets est encore imparfaite... quant à l'écologie c'est un concept incompréhensible pour quelqu'un qui vit avec 30€ par mois...
Certains me demanderont pourquoi la plongée? En Asie c'est formidable, les fonds sont presque partout exceptionnels, la mer est à 28°C minimum. Ensuite, la plongée c'est une découverte de nouveaux paysages, de nouveaux territoires, et d'une faune et d'une flore qu'on ne connaissait pas... Au même titre qu'on ne se lasse pas de faire une randonnée et d'apercevoir du haut du sommet un paysage vertigineux, on s'emerveille à chaque fois qu'on aperçoit une tortue. Pourquoi plonger à Manado? Rha... là il faut y aller pour savoir: mur verticaux de coraux, tortues qui accepte même de parler en face à face pendant quelques minutes, des bancs de poissons... bref, vous adorerez (même si certains m'ont dit que l'Australie c'était mieux, c'est certain, mais c'est plus loin et plus cher!)


Salomé adore le snorkelling


Pour pouvoir plonger, et surtout passer notre "rescue diver" (l'équivalent du niveau 3 de plongée français - c'est à dire qu'on est maintenant plongeur-sauveteur), il nous fallait une babysitter. L'hôtel nous avait dit qu'ils en avaient. Ce sont des mamans du village d'à côté, ravie de faire le job qui leur rapportera 75000 Rp par jour (6€), largement supérieur au salaire moyen... Pour nous c'est ridicule et on a même honte... Mais quelle sérénité de ne pas avoir Sacha dans les pattes... En effet, elles se sont occupées de Sacha (Pas encore 2 ans), mais les babysitters asiatiques ne sont pas franchement douées pour les enfants au-dessus de 4 ans (elles ne vont pas nager, ni faire des activités avec eux...), si vous avez des enfants plus âgés, le mieux est de partir avec sa babysitter française (une étudiante, comme nous avions fait à Pulau Dayang, en arrangeant un deal gagnant-gagnant) ou sa maid.  Du coup, les filles sont venues avec nous sur le bateau, et c'est bien aussi! Pour les bébés, évidemment elles n'ont pas les mêmes principes d'éducation que nous (en tous cas que moi) mais Sacha était ravi d'avoir quelqu'un accroché à sa main toute la journée, et qui le berçait dans le hamac quand il était fatigué! Que demander de plus! Globalement, ce sont des adorables nounous qui bercent, cajolent, nourrissent (votre bébé n'aura ni faim, ni soif, ni sommeil) mais elles n'ont pas vraiment d'initiatives, et préfèrent rester dans la chambre d'hôtel avec la clim' que profiter de la super piscine (d'où le fait que ce soit moyennement adapté aux plus grands)... Quoique... Sacha a été à la messe de noël et a visité le village avec la nounou, et Chloé (même âge) a eu droit à un massage dans le salon de massage, et aussi... ce qui fait généralement moins rire les parents occidentaux que nous sommes... un tour en scooter... (Conseil: bien préciser que vous ne voulez pas que votre enfant aille au village pour éviter cela... en espérant qu'on vous ait compris...)

Sacha et une de ses babysitters

La deuxième babysitter avec sa fille et Salomé!
Pourquoi passer un nouveau niveau de plongée? J'avoue que le "Rescue", nous tente depuis un moment. Plongeant toujours en couple, et Lou commençant à nous accompagner, c'est rassurant de savoir "agir" en cas d'urgence, ce qui est d'ailleurs vrai dans l'absolu, sur terre, en mer ou sous la mer! C'est un cours stressant, qui nous a pris beaucoup d'énergie et de temps, mais les cours sont sérieux, profonds, et maintenant il ne nous reste plus qu'à devenir "dive master" (encadrant de plongées)!

Ce que nous avons moins aimé: les taxes d'aéroports au retour (grrr, il nous a fallu retirer de la monnaie exprès juste avant d'embarquer donc ressortir de l'aéroport pour re-rentrer car il n'y a pas de distributeurs passé l'enregistrement des bagages...), les porteurs insistants à l'arrivée, les CD de noël en boucle au restaurant de l'hôtel (oui ça tape sur les nerfs au bout d'une semaine et de la cinquantième écoute de "jingle bells"), le buffet de l'hôtel à un prix exhorbitant par rapport au menus et surtout par rapport au coût moyen de menus similaires hors du resort, une rencontre douloureuse pour ma part avec le corail de feu... et le manque de neige pour noël (mais on se remémorera avec émotions dans quelques années nos noëls en maillot de bain, je suppose!)

Coût du voyage:
- Billets d'avions 450$ environ par personne (1800$ en tout pour nous 5: 2 adultes + 2 enfants + 1 bébé)
- Séjour avec les cours de Rescue (niveau de plongée) et de Premiers secours pour deux, + les repas au restaurant de l'hôtel + la babysitter + l'achat de matos de plongée (encore et toujours)... environ 4000$ pour nous 5. 
Au final ce sont des vacances pas données, mais surtout dû au passage du niveau de plongée et à l'achat de matériel "cher" (1650$ en tout), mais une destination à refaire sans aucun doutes pour ce qu'on y a à découvrir sous l'eau... mais aussi ce qu'on a pas eu le temps de voir au-dessus (randonnées sur les volcans, singes tarsiers - les plus petits du monde - , visites des fermes locales et des artisans locaux... )
- pour info, la chambre est à 71USD net la nuit

Et....

La prochaine fois on veut jouer avec le bébé requin-baleine! 

S'il n'y a qu'une chose à retenir... C'est notre meilleure destination plongée jusqu'à présent, avec un hôtel agréable que l'on peut recommander (et lorsqu'il sera rénové, ce sera encore mieux, mais sûrement plus cher), et un centre de plongée 5* très professionnel! Bref, une destination à recommander, et pour nous à refaire!

Nos photos: http://www.flickr.com/photos/adelinemarty/sets/72157632385422950/

3 commentaires:

  1. On se demandait ou refaire du snorkelling avec les enfants...sans retourner en australie... aye on sait! Le Sulawesi etait sur mon top des prochaines destinations hehehe xx S.

    RépondreSupprimer
  2. The information provided on this blog is very important for us. One should be aware of all these things. Keep sharing in future.

    Diving In Phuket | Plongee Thailande

    RépondreSupprimer
  3. Thank you so much for posting these for global use!
    You are making the world a better place!

    Plongee Phuket | Scuba Diving Thailand

    RépondreSupprimer